La Prée - La pointe Saint-Gildas

Les sites de la Prée et de la pointe Saint-Gildas sont situés sur la commune de Préfailles à l'extrémité occidentale du Pays de Retz. Le site de la pointe Saint-Gildas est classé Réserve naturelle régionale depuis avril 2014. C’est le site naturel le plus fréquenté de Loire-Atlantique, avec 500 000 visiteurs par an. Le secteur de la Prée est quant à lui fréquenté par bon nombre de pêcheurs à pieds.
Site Ouvert au public

Intérêt écologique

Les sites de la pointe Saint-Gildas et de la Prée offrent une vue imprenable sur l’estuaire de la Loire. Bordés par le site NATURA 2000 de l’estuaire de la Loire et de la baie de Bourgneuf, ils sont inscrits à l’inventaire du patrimoine naturel des Pays de la Loire.

Le paysage se compose d’un ensemble de falaises maritimes, de petites étendues dunaires, de pelouses et de landes plus ou moins dégradées. On retrouve une végétation intéressante avec une série de plantes rares tels que l’isoètes histrix ou plusieurs variétés d’orchidées tel que l’orchis punaise ou l’orchis bouffon.

Par le sentier côtier qui longe les sites, on observe sur l’estran une multitude d’oiseaux tels que le goéland cendré ou la barge à queue noire qui viennent s’y nourrir. Sur cette partie de côte, les laisses de mer ne sont pas retirées. Il n’est pas rare d’y observer le pipit maritime déambuler à la recherche de nourriture. Souvent retirée pour donner un aspect « propre » aux plages, la laisse de mer a un rôle écologique important d’une part en accueillant bon nombre d’espèces de micro organismes et de crustacés mais aussi en jouant un rôle fondamental dans la formations des dunes.

En constituant un obstacle au déplacement du sable poussé par le vent, elles provoquent la création d’un petit bourrelet de sable plus ou moins stabilisé en haut de plage. La matière organique qu’elles contiennent enrichit le sol et permet à plusieurs espèces de plantes de germer. Ces plantes captent elles aussi le sable, provoquant la naissance progressive d’une “dune embryonnaire”.

Un peu d'histoire

Grâce à la découverte, en 1788 d’une source d’eau ferrugineuse, Préfailles, alors hameau de La Plaine-sur-Mer, prospère pendant plus d’un siècle. Le paysage de la pointe est marqué par les vestiges du passé, notamment par les nombreux blockhaus de la seconde guerre mondiale et du Sémaphore, aujourd’hui devenu un espace muséographique.

Après guerre, la commune devient un haut lieu d’attraction touristique et ce jusque dans les années 1990, mais le 12 décembre 1999 survient la catastrophe de l’Erika qui affecte particulièrement le littoral. Les dégradations dues à la pollution, mais aussi l’action des engins de nettoyage, impactent fortement les écosystèmes rocheux, les pelouses de haut de falaise et les espaces de landes. Les travaux de restauration qui suivent entrainent une prise de conscience collective afin de poursuivre la démarche de restauration et de gestion des espaces naturels.

Agenda des balades

Il n'y a apparemment aucune visite guidée programmée sur ce site.
Contactez l'association indiquée dans l'encart ci-contre pour en savoir plus sur les prochaines balades organisées.

Contacts

Hirondelle

Tel : 02 51 74 02 62 Site : http://www.associationhirondelle.fr/