La Tourbière de Logné

La Tourbière de Logné est située sur la rive gauche de l'Erdre, à 17 km au nord-est de Nantes, entre les communes de Carquefou et Sucé-sur-Erdre. Acquise en 2012 par le Département de Loire-Atlantique, elle est aujourd'hui considérée comme une des trois dernières tourbières bombées du Massif Armoricain. Le Département est aujourd'hui propriétaire d'environs 70 hectares sur les 150 hectares couverts par la tourbière.
Site Fermé au public

Intérêt écologique

Le site de la Tourbière de Logné, classée en Réserve Naturelle Régionale depuis 2011, se présente comme une cuvette traversée par le ruisseau des Huppières, affluent de l'Erdre. Cette tourbière acide est alimentée presque exclusivement par les eaux de pluies, on parle alors de tourbière "ombrotrophe". Elle est composée d’abondants groupements végétaux rares au niveau national et caractéristiques des milieux tourbeux, comme les landes humides à éricacées, les tourbières hautes actives, la tourbière boisée et la cladiaie, bas marais à marisque.

Ces habitats abritent de nombreuses espèces remarquables. Parmi les espèces végétales, on peut citer la présence de petites plantes carnivores (la droséra à feuilles rondes et la Droséra intermédiaire), d'une orchidée très rare que l'on retrouve exclusivement sur les milieux tourbeux (le malaxis des marais) et des sphaignes qui sont à l'origine de la création de la tourbe. Parmi les espèces animales les plus emblématiques, notons la loutre d'Europe ou encore le miroir, papillon de jour au vol chaloupé caractéristique. Enfin, la tourbière de Logné est l'une des plus riches de France en araignées, avec environ 235 espèces différentes présentes sur le site.

Un peu d'histoire

La formation de la Tourbière de Logné date d’environ 4 000 ans, suite à un effondrement dans les couches géologiques. Cette cuvette se comble alors de sédiments (principalement des sables) aux fortes capacités de rétention des eaux du bassin versant. Apparaît ensuite un vaste étang qui sera ensuite colonisé par des espèces végétales à l'origine de la formation de la tourbe. Le patrimoine exceptionnel de la tourbière de Logné s'est trouvé fortement menacé suite aux différentes atteintes portées sur le milieu naturel et notamment à son fonctionnement hydrologique. Un premier réseau de canaux est creusé dès 1895. Pendant la seconde guerre mondiale, la tourbe est exploitée de manière artisanale, pour le chauffage. Mais à partir de 1946, l'exploitation industrielle du site, à différentes fins, est engagée. Pour cela, de nouveaux canaux sont ouverts pour permettre un abaissement sensible du niveau de la nappe aquatique et dans le but de favoriser la culture de tulipes. Mais cet essai est un échec et le site est délaissé de 1949 à 1974, année à partir de laquelle et jusqu'en 2010, débute l’exploitation commerciale de la tourbe, dans la partie centrale du site. La zone exploitée laisse place aujourd'hui à une grande étendue d'eau (l'ancienne fosse d'extraction de la tourbe).

Agenda des balades

Il n'y a apparemment aucune visite guidée programmée sur ce site.
Contactez l'association indiquée dans l'encart ci-contre pour en savoir plus sur les prochaines balades organisées.

Contacts

Bretagne vivante

Tel : 02 40 50 13 44 Tel : 02 98 49 07 18 Courriel : nantes@bretagne-vivante.org Site : http://www.bretagne-vivante.org/

Fédération des amis de l'Erdre

Tel : 06 78 00 16 11 Courriel : contact@fdamiserdre.fr Site : http://www.federation-des-amis-de-l-erdre.org/