Le moulin d'Angreviers

Propriété départementale depuis 2002, ce lieu se situe sur les anciens terrains de la Fondation de la Providence (rives droite et gauche). Ouvert librement au public, il est facilement accessible depuis la RD 76 entre Gorges et Monnières au lieu-dit « La Basse Simplerie » (Angreviers, rive gauche).
Site Ouvert au public

Intérêt écologique

Le lieu se trouve en rive gauche de la Sèvre nantaise. Il comprend deux moulins se faisant face à face sur chaque rive, reliés entre eux par une chaussée de pierres plates. On parle du « site bipolaire d’Angreviers ». Situé sur une zone inondable, l’endroit présente un grand intérêt dans la régulation des crues et l’épuration des eaux. Le moulin est classé dans le plan local d’urbanisme de la commune de Gorges. On peut y admirer la vue imprenable sur l’architecture typiquement clissonaise de l’usine en rive droite, construite au XIXe siècle.

Un peu d'histoire

Dès le XVIe siècle, en 1544, on retrouve mention de ce lieu composé de deux moulins, à farine et à foulon*. Au début du 19e siècle, les deux moulins sont des « meuneries », des bâtiments utilisés pour la préparation et le broyage des céréales. L’architecte Etienne Blon, à qui l’on doit notamment l’aménagement de la place Mellinet et de la villa de la Chantrerie à Nantes, entreprend en 1826 la construction et la reconversion du moulin rive droite en un grand bâtiment destiné à la filature du coton et du lin. Peu rentable, l’usine change souvent de propriétaire. De 1892 à 1941 elle est reconvertie en tannerie tandis que, sur la rive gauche, le moulin reste utilisé par les meuniers. Pendant la seconde guerre mondiale, l’usine devient le lieu de refuge de près de 1200 enfants de Nantes et Saint-Nazaire, menacés par les bombardements. Au sortir de la guerre, les installations de fortune laissent place en 1953 à un groupe scolaire, créé à proximité du site, l’usine servant d’internat. Aujourd’hui les bâtiments en rive droite, reconvertis en gîte touristique, ont trouvé une nouvelle vie mais le moulin n’est désormais plus en activité.

 

* Un moulin, généralement à eau, dans lequel on « foulait » les tissus ou les peaux pour les assouplir

 

Agenda des balades

Il n'y a apparemment aucune visite guidée programmée sur ce site.
Contactez l'association indiquée dans l'encart ci-contre pour en savoir plus sur les prochaines balades organisées.

Contacts

Ligue de protection des oiseaux (LPO)

Tel : 02 51 82 02 97 Courriel : loire-atlantique@lpo.fr Site : http://loire-atlantique.lpo.fr/